MÉCANIQUE DE L'AMOUR

MÉCANIQUE DE L'AMOUR

Le Surmâle d'Alfred Jarry

Dans son Anthologie de l'humour noir, André Breton notait qu'il faudrait dire de l'auteur d' Ubu roi, comme il a dit lui-même « Redon - celui qui mystère » ou « Lautrec - celui qui affiche », « Jarry, celui qui revolver ». Et de raconter des épisodes où Jarry s'amusait à épouvanter les philistins. Cette alliance inséparable de Jarry et du revolver, écrivait Breton, est la clé finale de sa pensée. Car il avait l'esprit prompt à jaillir en salves meurtrières, l'humour du désespoir qui le caractérisait favorisant l'éclosion d'une inventivité propre à un visionnaire, qui savait aussi bien jeter un regard en arrière sur les décombres de l'histoire que se projeter en avant vers des futurs dont il démonte les rouages.

L'amour est-il à réinventer ? Jarry semblait le croire quand, à l'aube du xxe siècle, après avoir redonné vie à Messaline, il forgea cette autre figure de l'inassouvissement en publiant, en 1902, Le Surmâle, dont l ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes