LUTTE SANS CLASSES

LUTTE SANS CLASSES

Dans un cours dispensé en 1966-1967, le sociologue analyse et enterre la notion marxiste de conscience de classe.

L'expression de « classes sociales » a quelque chose d'un peu daté. Pourquoi ? Tout simplement, expliquait le sociologue Jacques Ellul dès son cours de 1966-1967, parce qu'elles sont amenées à disparaître. D'où l'intérêt, pour savoir où l'on en est, de cette présentation succincte du concept, où Jacques Ellul reproche aux analyses de Marx sur les classes sociales d'être « une abstraction ». Avec son habileté coutumière, l'essayiste ménage la chèvre et le chou - Aron et Sartre -, en admettant avec l'un que la classe sociale ne se conçoit que dans une société industrielle, où elle a un certain type de fonction à remplir, tout en reconnaissant avec l'autre que la classe doit se penser comme un désir déterminé par la conscience de lui-même. Dans l'ultime chapitre des Classes sociales, Jacques Ellul prophétise que la mobilité géographique et professionnelle finira par faire disparaître toute conscience, voire toute structure de classes - aujourd'hui remplacées, comme le suggèren ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes