L'outsider imaginaire

L'outsider imaginaire

On se souvient encore de l'affaire Corneille-Molière, lorsqu'il y a quelques années avait resurgi la vieille thèse fantaisiste de Pierre Louÿs attribuant les oeuvres de Molière à Corneille : peu documentée puisqu'il ne subsiste pas une ligne de l'auteur de Tartuffe, jalonnée de questions si ce n'est de vrais mystères, la vie de Molière attire à elle tous nos fantasmes, et sa première biographie, écrite par Grimarest et publiée en 1705, continue de projeter la légende d'un Molière à la vocation contrariée, misanthrope et jaloux, peinant à écrire et à obtenir le succès. Pour Georges Forestier, professeur à la Sorbonne et éditeur il y a quelques années des oeuvres du dramaturge dan ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !