L'or de quipapá

L'or de quipapá

Si l'étourdissant premier roman d'Hubert Tézenas promet de l'or dans son titre, il offre bien mieux : une ambiance poisseuse et une intrigue bourrue arrachée aux meilleurs polars hard-boiled et transposée dans la moiteur tropicale du Brésil des années 1980. Tout commence sur des chapeaux de roues avec le meurtre d'un syndicaliste, la condamnation injuste d'un témoin et les caprices d'un héritier d'une grande famille brésilienne. Ensuite le lecteur - et surtout l'innocent incarcéré - se retrouve plongé en enfer. Pour qui sait reconnaître un bon roman noir, cela ressemble au paradis.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes