L'odeur du pecorino

L'odeur du pecorino

Terres promises est une danse. Milena Agus nous entraîne vers ses terres sardes, puis à Gênes, à Milan, et plus loin encore. Elle nous fait virevolter entre les personnages de cette saga familiale où, sur trois générations, se rejoue une même quête de la terre promise. Parfois, celle-ci se trouve à une heure du village pour une vieille sarde dure et acariâtre. Pour un autre, ce sera un club de jazz à New York : les terres promises sont multiples, à chacun la sienne. Ester veut absolument quitter la Sardaigne, pour au bout du compte y revenir. Raffaele cherchera toute sa vie un jazzman américain, qu'il trouvera enfin dans sa propre famille. Et si les terres promises étaient des rencontres improbables, comme celle qui réunit une anorexique revêche et un pianiste contrarié... Au coeur de ce court roman irradie le personnage de Felicita. Communiste, boulotte, généreuse, elle prouve que les « béats gentils » ne sont pas forcément voués à l'échec. L'odeur du pecorino et les note ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Une jolie fille comme ça », Alfred Hayes (Folio)

Disparition

Andrea Camilleri  © Associazione Amici di Piero Chiara

Andrea Camilleri
L'écrivain italien nous a quittés à l'âge de 93 ans

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine