L'OASISDU SOUFISME

L'OASISDU SOUFISME

Dès le VIIIe siècle apparaissent en Irak des groupes d'ascètes (reconnaissables à leur vêtement de laine blanche, le souf, d'où le nom de soufî) menant une vie de pauvreté et recherchant une union d'amour avec Dieu. À partir du XIIe siècle, ce mouvement mystique - authentiquement musulman - va s'organiser sous forme de confrérie. Malgré les influences qu'il subira au cours de son évolution, trois caractéristiques du soufisme vont se dissocier et évoluer séparément : l'ascétisme, l'expression poétique et l'effort philosophique.

Courant tolérant, cette tradition de l'islam spirituel est honnie par les intégristes qui la considèrent comme hérétique. Ces derniers reprochent au soufisme d'effacer la distinction entre Dieu et l'homme en recherchant « l'unicité avec Dieu ». Illustration marquante de cette haine, le massacre, perpétré par Daech, de 305 personnes dans une mosquée égyptienne en novembre dernier, le pire attentat de l'histoire récente du pays. En ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine