Littératures métisses

Littératures métisses

Chaque année, Littératures métisses, adossé au festival Musiques métisses, met Angoulême à l'heure de la « littérature monde ». L'occasion de multiples rencontres sur le site de l'île de Bourgines. En partenariat avec Le Magazine Littéraire, le festival organise plusieurs lectures, conférences et tables rondes alternativement animées par Bernard Magnier directeur de la collection « Lettres africaines » chez Actes Sud et programmateur de Littératures métisses, le critique Gérard Meudal, et Georges Monti, fondateur des éditions Le Temps qu'il fait. Entre autres sujets, la romancière libanaise Hyam Yared Sous la tonnelle, éd. Sabine Wespieser évoquera, avec sa consoeur Brigitte Giraud, « Le Liban et ses ombres », tandis que le musicien guinéen Sunjata, la poétesse albanaise Bessa Myftiu, la romancière cubaine Karla Suárez et l'écrivain togolais Kossi Efoui dialogueront autour de cette question : « Les dictatures sont-elles solubles dans la littérature ? »

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine