L'INVITÉ

L'INVITÉ

Construit comme un rite chamanique dont ce roman en douze chapitres reproduit la structure fondamentale, L'Invité est une ?uvre originale et sensible. Dès ses premières pages, elle nous fait entrer de plain-pied dans le surréel où les vivants et les morts se croisent, s'apostrophent et se consolent. Mais la réalité n'est jamais loin dans les récits du Coréen Hwang Sok-Yong. Ainsi, dans ce nouveau roman, à travers la métaphore centrale de l'invité qui renvoie tant à la variole qu'aux idéologies importées en Corée par l'Occident, l'auteur revisite la période cruciale qui a précédé le déclenchement de la guerre de Corée et a conduit à la partition dont le traumatisme continue de peser, cinquante ans après, sur la conscience nationale. Écrivain profondément engagé, Hwang Sok-Yong utilise la fiction comme un outil d'enquête sur les dysfonctionnements de sa société. Mais la force de sa prose réside autant dans son contenu que dans sa forme toujours renouvelée et lumineuse, éclairant avec ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes