L'invention d'Adélaïde Fouchon

L'invention d'Adélaïde Fouchon

Adelaïde Fouchon est une femme « élastique », les pieds collés aux baskets de son enfant intérieur. Ses pensées forment un kaléidoscope, lancé à la poursuite de désirs qui voyagent à la vitesse de la lumière. Alors qu'elle s'était mise en retrait pour élever ses deux fils, la mort de son père provoque une incontrôlable explosion de souvenirs. Dans ce premier roman, Natacha Diem recompose le patchwork de la vie d'Adélaïde, son enfance à Bruxelles dans la villa de « James Bond », les aventures de sa ménagerie poétique, les hommes qu'elle a aimés sans savoir le leur dire, le lit dans lequel dormaient ses deux pères et sa mère, trop occupés à trouver un équilibre pour se soucier d'elle. Loin de reposer sur des expériences chronologiques, la construction de soi se nourrit de mouvements erratiques et d'analogies, ce que souligne la pluralité des styles et des images du roman. La liberté des autres l'ayant conduite à mener une existence sans balises, Adelaïde reste une tentative de définit ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.