L'IDOLE ÉDULCORÉE

L'IDOLE ÉDULCORÉE

C'est sous Trump, de fait allié aux suprématistes blancs,que les États-Unis s'apprêtent à commémorer la mort de Martin Luther King. Il a depuis été transmué en figure consensuelle.

Le 4 avril 1968, Martin Luther King est assassiné sur le balcon de son hôtel à Memphis, Tennessee, et l'image de ses camarades pointant l'horizon comme pour désigner l'origine du coup de feu fit le tour du monde. Il était à Memphis pour soutenir le droit des éboueurs exploités de la ville à se syndiquer. Majoritairement noirs, ces derniers incarnaient l'inachèvement de la lutte pour l'égalité raciale. Manifestant sous le mot d'ordre « Je suis un homme », ils signifiaient que la dignité était un préalable à l'égalité et qu'aucune liberté n'était réelle tant que la pauvreté et les emplois dévalorisés les condamnaient aux marges. L'assassinat de King plongea l'Amérique noire dans un chagrin inconsolable. Baldwin, qui assiste aux obsèques en état de choc, écrit alors : « L'atmosphère était d'une indescriptible tension, comme si, peut-être, le ciel ou bien la terre allait craquer... Le service religieux m'a submergé, par vagues... mais je suis vacciné depuis l'enfance contre

les ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF