L'IDOLE ÉDULCORÉE

L'IDOLE ÉDULCORÉE

C'est sous Trump, de fait allié aux suprématistes blancs,que les États-Unis s'apprêtent à commémorer la mort de Martin Luther King. Il a depuis été transmué en figure consensuelle.

Le 4 avril 1968, Martin Luther King est assassiné sur le balcon de son hôtel à Memphis, Tennessee, et l'image de ses camarades pointant l'horizon comme pour désigner l'origine du coup de feu fit le tour du monde. Il était à Memphis pour soutenir le droit des éboueurs exploités de la ville à se syndiquer. Majoritairement noirs, ces derniers incarnaient l'inachèvement de la lutte pour l'égalité raciale. Manifestant sous le mot d'ordre « Je suis un homme », ils signifiaient que la dignité était un préalable à l'égalité et qu'aucune liberté n'était réelle tant que la pauvreté et les emplois dévalorisés les condamnaient aux marges. L'assassinat de King plongea l'Amérique noire dans un chagrin inconsolable. Baldwin, qui assiste aux obsèques en état de choc, écrit alors : « L'atmosphère était d'une indescriptible tension, comme si, peut-être, le ciel ou bien la terre allait craquer... Le service religieux m'a submergé, par vagues... mais je suis vacciné depuis l'enfance contre

les ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Michel Winock © Ed. Perrin

Michel Winock : « Il ne faut pas enterrer la gauche trop vite »

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine