L'Idole

L'Idole

Au Grégoire Samsa de Kafka et au Dutilleul de Marcel Aymé, il convient désormais d'ajouter Georges Frangin, chômeur ignoré dans la foule de ses semblables. Comme ses illustres prédécesseurs, sa vie changea de subir un changement soudain. Un matin, en effet, Frangin fut bien étonné en voyant un top model se retourner sur son passage, et les occupants d'un bus lui faire de grands signes d'amitié. Poursuivant son chemin, attirant sur lui toutes les attentions, il ne put qu'un constat : « J'aimantais tous les regards et les circonspections béates, je faisais parler de moi. » Frangin ne s'était pas métamorphosé en insecte répugnant et la faculté ne lui était pas venue de traverser les murailles, mais il était atteint de célébrité comme on attrape un mauvais rhume. Il devenait une idole, et on comprend qu'en homme sage qui se sentait devenir fou, il doutait de l'évidence quand, annoncé au programme d'une chaîne de télévision, on y présenta un livre qu'il n'avait pas écrit, mais qu'on écri ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes