L'humanité sauvée par les trolls alsaciens

L'humanité sauvée par les trolls alsaciens

Ces Évangiles du lac se présentent comme le deuxième volet d'un triptyque dont En attendant le roi du monde serait le premier, et le troisième à venir. Mais quelle que soit la religion ou la croyance païenne qui dresse ces iconostases, la partie centrale d'un triptyque n'est pas un volet, bien au contraire, comme dans l'huis où battant et dormant s'opposent, elle ne vole pas, elle est fixe, campée, solide, et ce sont les larrons latéraux de demi-importance qui battent, volettent, et viendront la refermer sur elle-même quand tout sera fini.

Ces Évangiles du lac sont donc le centre d'un monde, un monde perdu, un monde qui se sauve, entre la fuite et la salvation. Un monde en quête d'un messie et qui ne le cherchera pas longtemps puisqu'il y a Suzie, la belle et dingue Suzie qui enivre tout le livre. Mais patience, c'est Pierre Martineau qui raconte.

Car ces Évangiles du lac sont un livre de conte, de contes et de « racontes », avec des ogres et des petits poucets, des or ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes