L'humanisme vu de Chine

L'humanisme vu de Chine

La Maison des sciences de l'homme organise à Paris, pour la quatrième année, « Le rendez-vous des sciences humaines ». L'objectif de cette manifestation, dont Le Magazine Littéraire est partenaire, est de rendre compte de ce secteur éditorial économiquement en crise depuis une dizaine d'années. Cent vingt éditeurs particulièrement investis en ce domaine seront pour l'occasion réunis. Après un salon consacré à l'Europe centrale en 2009, la Chine est l'invitée de cette année. Des tables rondes et des conférences sont organisées par ailleurs sur le thème : « L'humanisme, valeur du présent ? » De nombreux chercheurs et éditeurs chinois, sous l'égide de la sinologue Anne Cheng, participeront à ces débats, croisant leurs points de vue sur cette notion, puisque, comme l'écrivait Lévi-Strauss, « un humanisme bien ordonné ne commence pas par soi-même ». Les visiteurs pourront ainsi, notamment, appréhender le « Regard chinois sur la genèse des droits de l'homme en Europe ».

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard