L'homme (un peu) juste

L'homme (un peu) juste

L'historien Ivan Jablonka entend créer, à son image, une morale masculine. Sans pour autant convaincre.

dans son nouvel essai, l'historien et écrivain Ivan Jablonka s'interroge sur comment devenir Des hommes justes (Seuil). Comme il l'explique dans l'introduction : « Il est urgent de définir une morale du masculin pour l'ensemble des actes sociaux. Comment empêcher les hommes de bafouer les droits des femmes ? En matière d'égalité entre les sexes, qu'est-ce qu'un "mec bien" ? » Partant de son exemple personnel, l'auteur de Laetitia (prix Médicis 2016) ajoute dans sa conclusion : « Mari à peu près égalitaire, père investi, je ne prétends pas être un modèle [...] en exposant ce conflit intérieur, je fais aussi mon métier d'historien, qui consiste à ajuster un trouble individuel à des tectoniques sociales, pour comprendre comment l'histoire nous traverse. » Malheureusement les 440 pages qui séparent l'une de l'autre n'apportent rien de nouveau sur la domination masculine et le féminisme. Et se révèlent trop touffues pour convaincre les hommes qui demeurent étra ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard