L'HOMME A LA BAUTA

L'HOMME A LA BAUTA

Tandis que le carnaval bat son plein, un franciscain qu'on a toujours soupçonné d'antisémitisme est assassiné dans le quartier juif de Venise. Hanna Benveniste croit avoir vu le tueur : un homme vêtu de noir, le visage caché par une bauta, c'est-à-dire le masque de Pantalone dans la commedia dell'arte. Et si le seul à pouvoir résoudre l'affaire était Théodore Fix, un rabbin pour qui le Talmud n'a presque aucun secret ? Ce roman, bourré de références, est passionnant. Et on éprouve d'autant plus de plaisir à en suivre les tours et des détours mystérieux que Jacquot Grunewald a du style.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé