L'heureuse feinte et autres contes étranges

L'heureuse feinte et autres contes étranges

Les lecteurs des romans de Sade savent que, dans les récits du divin marquis, la progression est une chute vers le pire. Dans les neuf historiettes composant ce recueil, l'auteur de Justine développe son art de la « feinte ». Tout semble organisé pour faire subir aux personnages les sévices habituels, les enfermer dans un sadisme de routine, mais il n'en sera rien : comme promis, la feinte sera bien « heureuse », et le sadisme laissera, in extremis, sa place à une chute curieusement optimiste. Mais ces jeux de dupes (tous les contes opposent un personnage rusé à un gobe-mouches) ciblent aussi le lecteur naïf, qui se laissera berner par les morales béates du marquis matois.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes