L'Europe ? et ta soeur...

L'Europe ? et ta soeur...

Apôtre d'une culture européenne, le père de Zarathoustra fut aussi victime, à titre posthume, des malversations d'une soeur aux penchants nazis.

difficile de ne pas penser au XXe siècle quand on pense à Nietzsche et la politique. Plus difficile encore de ne pas penser à la Seconde Guerre mondiale et aux nazis, qui récupérèrent la pensée du philosophe pour légitimer leur régime, poussant même Bertrand Russell à déclarer que la guerre était « Nietzsche's war » : la guerre de Nietzsche.

La transformation de Nietzsche en un penseur de l'empire allemand, mené par des « bêtes blondes » aryennes, fut opérée par Alfred Baeumler, directeur de l'Institut de pédagogie politique - autrement dit de la propagande - à Berlin à partir de 1933. Deux ans auparavant, il avait publié un livre intitulé Nietzsche, philosophe et politicien, que Thomas Mann décrivit comme une « prophétie de Hitler ».

LA CANNE DU PHILOSOPHE

Elisabeth Förster-Nietzsche, la soeur du philosophe, a également sa part de responsabilité. Les deux étaient en froid depuis que celle-ci avait épousé l'antisémite ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon