L'Europe est-elle avant tout chrétienne ?

L'Europe est-elle avant tout chrétienne ?

Le christianisme est-il l'élément le plus important dans l'identité européenne ? Deux essais apportent une réponse à cette question à la fois religieuse, sociale et politique.

O n se souvient de la polémique qui a accompagné la rédaction en 2003 du projet de Constitution européenne, rejeté deux ans plus tard, par référendum, par les Français et les Néerlandais : fallait-il inscrire, dans son préambule, les « origines chrétiennes » de notre culture ? La mention fut finalement abandonnée au nom d'une conception « laïque » de l'État. Reprenant la discussion, le spécialiste de droit européen, professeur à l'université de New York, Joseph Weiler soutient que, les Constitutions n'établissant pas seulement les droits et les devoirs des citoyens, mais faisant office de « conservatoires » des valeurs, idéaux et symboles des communautés qui se les donnent, la Constitution européenne devait reconnaître le caractère central du christianisme dans notre identité. Weiler, qui ne peut guère être suspecté de parti pris, puisqu'il est de confession juive, parle même à ce propos de notre « christophobie ». Il ajoute qu'admettre notre identité chrétie ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes