Lettres choisies

Lettres choisies

Carlos Baker rapporte que Hemingway s'excusa toute sa vie, auprès de ses amis, du « manque d'intérêt et de la stupidité » des lettres qu'il leur faisait parvenir. Certes, sa volumineuse correspondance est pleine de plaisanteries plus ou moins bonnes, de propos obscènes, de ragots et de potins, de récriminations, d'insultes, de calomnies, de fanfaronnades, mais n'en fait pas moins un portrait saisissant de notre auteur. Si l'on excepte et qu'on accepte ces « dérapages », destinés à l'origine à un usage strictement privé, Hemingway se révèle un épistolier de tout premier plan. Cette correspondance fourmille d'anecdotes, d'inventions, de souvenirs, de jugements politiques et sociologiques, d'aveux plus ou moins touchants, plus ou moins sincères, mais qui complètent merveilleusement l'oeuvre, en révélant souvent les sous-bassements, les à-côtés, les petites et les grandes défaites, les espoirs déçus, les moments de bonheur. Nous voici dans ces pages au coeur de l'homme et de sa création ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes