Lettre posthume à Deleuze

Lettre posthume à Deleuze

Alain Badiou nous fait part dans son dernier ouvrage des différends qui l'ont opposé à Gilles Deleuze, à la fois son détracteur farouche et son indispensable contrepoint. Il s'agit de « l'histoire étrange » d'une correspondance intellectuelle de 1992 à 1994 entre deux philosophes qui ne se sont jamais rencontrés, et d'« une amitié conflictuelle qui, en un certain sens, n'a jamais eu lieu ». Deleuze, alors farouchement opposé à l'idée de faire publier sa correspondance avec Badiou, voit toutefois son voeu de discrétion respecté : l'auteur, loin de reproduire « l'original » de leur débat écrit, s'efforce, dit-il, « d'achever l'inachevable », soit de démêler ce que son correspondant n'a pas eu le temps de dénouer.

Cette ultime lettre pos-thume que Badiou adresse à Deleuze nous replace au sein du problème philosophique contemporain : qu'en est-il de l'Un ? Au terme des multiples renversements du platonisme que l'histoire de la philosophie a connu au détriment de la transcendance ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article