Les verts tricolores

Les verts tricolores

L'histoire heurtée d'un mouvement qui a poussé comme un arbre « sans trop connaître ses racines ».

en 1979, Brice Lalonde pense faire alliance avec les Radicaux de gauche et ce qu'il reste du PSU pour les premières européennes. Ses amis écologistes refusent. Résultat : 4,39 % des voix... Leurs frais de campagne ne sont pas remboursés, et l'une des formations préhistoriques des Verts (fondés en 1984) est déjà en crise financière. Une anecdote qui rappelle l'impossible rassemblement de la gauche et des écologistes pour les prochaines européennes. Pour la première fois un livre raconte l'histoire du mouvement en France, de René Dumont à Nicolas Hulot. Arthur Nazaret y dresse le portrait de cet arbre qui « a poussé sans trop connaître ses racines ». Un drôle de parti qui a rassemblé jusqu'à 16,28 % des voix aux européennes de 2009 pour dégringoler à 2,31 % à la présidentielle suivante... Lalonde contre Waechter, Voynet contre Mamère, Duflot contre Cohn-Bendit : c'est la chronique d'une famille qui a toujours deux leaders qui s'affrontent, deux lignes qui s'opposent, deux str ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon