Les Variations Lichtenberg

Les Variations Lichtenberg

Au mur de l'appartement parisien où Pierre Senges passe la majeure partie de ses journées, un portrait de Georg Christoph Lichtenberg 1742-1799 de profil, la bosse de la colonne vertébrale bien en évidence. Peu de gens connaissent ce savant curieux de tout qui vécut à la fin du xviiie siècle, professeur de physique à l'université de Göttingen doté de connaissances encyclopédiques. La postérité n'a retenu de lui que quelques travaux, dont une suite de pensées subtiles et ironiques « Quand l'histoire d'un roi n'a pas été brûlée, je n'ai pas envie de la lire » qui a pris le nom d'Aphorismes de Lichtenberg, et dont les éditions José Corti ont publié la version la plus complète à ce jour. C'est en hommage à cette oeuvre dont l'esprit rappelle Jonathan Swift et Laurence Sterne, plus que pour Lichtenberg lui-même, que Pierre Senges a écrit son dernier livre, Fragments de Lichtenberg, somme virtuose, érudite et ludique. « Pour moi, Lichtenberg est l'emblème de l'aphorisme au même titre que ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes