Les Tours de Samarante

Les Tours de Samarante

On dit que les romans qui arrivent par la poste chez un éditeur ne sont jamais publiés. Les Tours de Samarante prouvent le contraire. Et c'est justice. Ne serait-ce que pour son écriture qui évoque, simple métaphore, un Huysmans qui aurait lu Faulkner, par ses méandres subtils et ses accès de brutalité. C'est un roman qui se dévore plutôt qu'il ne se savoure si on veut en saisir la complexité et l'inventivité prolifique. Sur une planète ravagée par la guerre climatique, l'humanie survit dans les Cités, menacée par les Sectes, par la Lèpre qui ronge le matériel industriel. Samarante, qui est ville, femme, mémoire est l'enjeu d'un conflit entre des forces obscures qui veulent maîtriser l'Avenir. Par son lyrisme et son ambition, voici un texte inspiré qui tranche sur la production courante.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes