Les tacles fontle spectacle

Les tacles fontle spectacle

Pour celui qui a popularisé en France le conceptde « storytelling », celui-ci appartient à un âge révolu.

le mouvement des gilets jaunes est à la fois le symptôme et le révélateur d'une crise qui couve depuis 2008. La crise des subprimes a porté un coup fatal au grand récit néolibéral sur lequel reposaient tous les discours des gouvernants depuis trente ans, le dernier grand récit politique du XXe siècle ; il a été adopté par les classes dirigeantes occidentales et a inspiré les politiques appliquées pendant ces décennies en Europe et aux États-Unis.

Depuis la crise de 2008, le décrochage de la parole publique par rapport à l'expérience concrète des citoyens a ruiné la crédibilité de tous les narrateurs officiels. L'éclosion des réseaux sociaux a amplifié ce discrédit de la parole publique. Le web 2.0 a favorisé la multiplication des pratiques de brouillage, de désinformation, de propagande. Mais la chute de la confiance dans le langage ne tient plus seulement à des effets stratégiques de manipulation, mais à l'instauration d'un nouveau régime de véridiction (q ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article