Les situs, précurseurs de Mai 68

Les situs, précurseurs de Mai 68

Pour saisir l'essence vivante de la révolte de Mai 68, il faut se replonger dans le riche et vaste corpus situationniste, à commencer par les deux livres majeurs de Guy Debord et Raoul Vaneigem.

Dans la révolte de mai 68, les situationnistes ont joué un rôle essentiel. Ils ont été à la source même de la protestation : depuis au moins l'année 1956, ils élaboraient patiemment leur théorie critique et révolutionnaire, qui ne demandait qu'à se traduire en actes. Brochures, tracts, slogans, films ou expositions, conférences, leurs interventions prenaient toutes les formes. En 1967, un an avant le déclenchement de l'insurrection, sortaient deux livres majeurs, signés par deux des meilleurs théoriciens situationnistes : La Société du spectacle de Guy Debord, et le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations de Raoul Vaneigem. Etudiants et agitateurs ont trouvé dans le riche et vaste corpus situationniste la voie de la véritable révolution, bien loin du stalinisme de l'époque ou du pseudo-réformisme qui, tous deux, avaient pactisé avec le parti de l'ordre. Pour saisir l'essence vivante de la révolte de mai, il faut donc suivre René Vién ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes