Les pieds sur Terre

Les pieds sur Terre

Les carnets de notes qui accompagnèrent plus de deux décennies durant le romancier délivrent aujourd'hui l'envers de ses voyages.

Extérieur monde doit son titre au vocabulaire du cinéma. Les expressions « extérieur nuit » (titre d'un film de Jacques Bral) et « extérieur jour » désignent ce qui est filmé dans des lieux ouverts. Olivier Rolin est un homme ouvert au monde, dont il a fait plusieurs tours et détours qui ont nourri deux bonnes douzaines de livres, ou plutôt deux douzaines de bons livres, récits, romans, dont L'Invention du monde (1993) qui décrivait, en plus de 500 pages, à partir de 500 quotidiens, la journée du 21 mars 1989 tout autour de la planète. Il est encore temps de découvrir cette gageure impeccable, ni épuisante ni épuisée. Extérieur monde est le contrechamp de cette somme.

Il y a un quart de siècle, pour les besoins d'un programme de télévision, nous avions réuni les piles de journaux qui ont documenté L'Invention du monde, disposées en labyrinthe, elles tenaient à peine dans le studio. Les 70 carnets de notes, bien appariés, à peine dépareillés ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé