Les nouvelles recherches

Les nouvelles recherches

L'oeuvre de Stendhal, qui était restée quelque peu en marge des apports de la théorie littéraire, en bénéficie aujourd'hui davantage et suscite des approches neuves. Preuve en est un nombre conséquent de thèses récemment soutenues qui attestent de la vitalité de la critique stendhalienne. Et surtout de sa diversité.

Car ces nouvelles études s'éloignent d'un discours univoque sur Stendhal et montrent combien son oeuvre permet d'interroger les différents champs du savoir : par exemple l'esthétique et ses redéfinitions au début du xixe siècle avec des études sur des notions comme l'ironie romantique, le comique ou l'énergie ; la psychanalyse autour de la question du deuil ; une histoire et une poétique des formes narratives envisagée sous l'angle de la temporalité ou de la figure du narrateur et des effets de voix dans la fiction ou de la dialectique du romanesque et du théâtral ; une histoire des représentations du corps ou de la province notamment ; une sociologie du champ lit ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard