Les mystères du Sacré-Coeur

Les mystères du Sacré-Coeur

Les mystères du Sacré-Coeur ... Le titre de Catherine Guigon résonne comme un étrange et agréable rappel de lieux et de noms. En cette fin de journée d'automne 1872, Théo Archibault peut savourer son succès, le « fruit de ses efforts » : ses vignes produisent le meilleur vin de Montmartre, une foule animée se presse à l'inauguration de son cabaret, « Au Franc Buveur » et Julie, la jolie serveuse « ni soubrette ni patronne, mais un peu les deux à la fois moyennant un fixe et une chambre indépendante fait merveille dans l'emploi ». Le brillant vigneron fait bien de sourire. On parle déjà de construire une basilique sur sa propriété. Très rapidement, les événements vont s'emballer, plongeant Théo et Julie, si secrète sur son passé, dans un tourbillon d'intrigues.

Roman d'aventures, Les mystères du Sacré-Coeur s'inscrit délibérément dans la tradition des feuilletons populaires du xixe siècle. Sur le modèle d'Alexandre Dumas et d'Eugène Sue, Catherine Guigon ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé