LES MOTS JUSTES

LES MOTS JUSTES

Cette aristocrate viennoise fut, au XIXe siècle, la première femme de lettres autrichiennes. Son recueil d'aphorismes, inédit en français, n'est pas un appel à la libéralisation des moeurs, mais témoigne d'un féminisme précoce. « La question de la condition féminine a fait son apparition le jour où une femme a appris à lire. » Ou encore : « Une femme intelligente a des millions d'ennemis naturels : tous les hommes bêtes. »

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !