Les mille règles du jeu d'acteur

Les mille règles du jeu d'acteur

Parmi les tout premiers joueurs professionnels sont les comédiens, dont l'art de l'usurpation d'identité a d'emblée fasciné ou scandalisé. Les principes de ce jeu ont nourri une myriade de pratiques et de théories, ne serait-ce que sur la distinction entre acteur et comédien.

Qu'est-ce que jouer quand l'action du verbe est déplacée de la cour de récréation, du terrain de sport, des casinos et tripots, de la salle de concert vers cet autre lieu du spectaculaire que nous appellerons « théâtre » ? Que fait un acteur qui joue ? Qu'est-ce que ce jeu auquel il s'adonne et pour lequel il se fait payer, souvent mal, mais parfois très cher ?

Tout commence au moment où quelqu'un parmi les autres s'avance au milieu de l'espace, cercle, scène, parterre, parvis, tapis posé au sol, et, par un accord tacite, obtient de ceux qui sont autour de lui qu'ils l'écoutent, le regardent. Tout continue lorsque celui-là, accompagné d'un autre, de plusieurs autres, commence à dialoguer, à raconter une histoire et à la mettre en actions, en imitant la vie qui est à l'extérieur de l'espace dessiné par ceux qui écoutent. Tout le théâtre tient dans ce mouvement, cet espace : être ensemble, regarder ensemble, écouter ensemble. Utopie.

Le théâtre commence avec l'acteur, pa ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes