Les fugues de Joseph Conti

Les fugues de Joseph Conti

Ce roman situé au coeur du xviiie siècle emprunte sa construction à la « suite », forme musicale particulièrement en vogue à cette époque, et son titre à la « fugue », à laquelle Jean-Sébastien Bach a donné une grande ampleur, entrecroisant différents thèmes qui résonnent tour à tour, d'une extrémité à l'autre de la palette sonore, avec des variations chromatiques, des ornements rythmiques, dans le maintien d'une grande rigueur et d'une parfaite cohérence dans la conduite de l'oeuvre.

Mais le mot fugue annonce également la vaste échappée dans l'espace à laquelle nous convie l'auteur à la suite de son héros, Joseph Conti, contraint à quitter son village après un coup de poing malheureux pour défendre sa soeur, à la désertion de l'armée après la mort de son ami et à une expédition en Amérique latine sur les traces de Joseph de Jussieu après un duel mortel. Ce roman est celui d'une ascension sociale à une époque où une naissance paysanne offrait peu de chance de finir en bourgeo ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé