Les filles de l'Eire

Les filles de l'Eire

Trois romancières, trois générations donnent voix à des destins féminins aux prises avec les dogmes religieux et l'omnipotence du patriarcat.

Trois voix irlandaises se démarquent en cette rentrée littéraire, celles de trois écrivaines de trois générations différentes (nées en 1930, 1966 et 1991), qui chacune déroulent les fils de destins féminins pris dans celui de la grande histoire. Ce qui les relie, c'est la mémoire d'une histoire particulièrement dure avec les femmes, et le désir de traduire la résistance mais aussi la réappropriation du corps féminin, par les femmes elles-mêmes mais aussi par les hommes.

Girl d'Edna O'Brien, La Fuite en héritage de Paula McGrath et Conversations entre amis de Sally Rooney témoignent à leur manière du renvoi systématique des femmes à la marge, notamment en termes de droits, ainsi que de l'évolution des moeurs. Ni leur style et ni leurs personnages n'ont a priori de similitudes - l'adolescente de Girl vit au Nigeria et traverse des évènements sans commune mesure avec les préoccupations des jeunes femmes de Sally Rooney, qui semblent, ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé