Les faux frères de Big Brother

Les faux frères de Big Brother

Orwell excite toutes sortes d'exégètes plus ou moins légitimes, d'autant qu'il présente l'avantage d'être mort.

rarement la pensée d'un écrivain aura été à ce point malaxée, déformée, amputée : comme s'il s'agissait, de remettre dans sa bouche ombreuse des mots que l'on se sentirait peu légitime à prononcer soi-même. En mai 2015, Natacha Polony crée le Comité Orwell, « un laboratoire d'idées qui a pour objectif de faire entendre une voix différente dans un paysage médiatique trop uniforme ». L'air est connu, et l'ouverture empruntée à l'auteur : « Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre. » Ça promet...

Défendre le pluralisme des idées - qui ne lui en demandaient pas tant : telle semble la mission sacrée de la directrice de la rédaction de Marianne, qui se défie du clivage gauche-droite et déplore « la concentration des médias dans les mains de quelques personnes » (Daniel Ketínský, le propriétaire de l'hebdo, présent aussi au capital du groupe Le Monde, a dû apprécier, comme Serge Dassau ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF