Les enfants terribles

Les enfants terribles

À rebours des images d'Épinal, les rapports de force existent dès la crèche. Une étude sociologique démontre que la générosité n'est pas innée chez les bambins, précocement façonnés par leurs milieux d'origine.

mirna donne le poupon à Livia ; Aaron pleure immédiatement. Mirna essaye de le réconforter en le prenant contre elle, et lui dit : "Tu sais bien que c'est la règle de la crèche : il faut prêter." » Observer les petits est un terrain d'étude inédit et fertile pour le sociologue Wilfried Lignier. Après L'Enfance de l'ordre (coécrit avec Julie Pagis), enquête à l'école élémentaire, il poursuit l'étude de la socialisation des enfants plus précocement encore. Prendre. Naissance d'une pratique sociale élémentaire est une immersion dans une crèche parisienne. Ce monde clos, où les très jeunes découvrent le « vivre ensemble » hors du cercle familial, les confronte à l'appropriation et au partage des objets : doudous et tétines (premières propriétés privées), jouets, livres, nourriture...

CONCEPTION IRÉNIQUE

« Prendre de façon violente et directe, ou au contraire par des voies douces et détournées, n'est-ce pas construire un rapport a ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine