Les déchus de l'élitisme

Les déchus de l'élitisme

C'est un livre qui dresse l'inventaire des querelles qui ont mené la noblesse à son extinction légale : le 19 juin 1790, l'Assemblée nationale constituante votait la fin de la noblesse héréditaire.

Depuis Fénelon et Saint-Simon, en passant par Montesquieu, l'historien Fadi El Hage montre comment ce sont des nobles qui ont signalé les défauts de leur ordre. Une noblesse qui rechigne à donner son sang au combat et dont les philosophes conjuguent les mérites au passé. Un peu comme si, à la veille de la Révolution, la France avait perdu ses grands hommes. La noblesse était devenue paresseuse, avide, irréfléchie, lâche... Or ce livre fait étonnamment penser à la France actuelle. Et on peut en appliquer la grille à la critique de notre vie publique.

C'est devenu un leitmotiv dans les sociétés démocratiques : les dirigeants, et plus largement les élites, ne seraient plus à la hauteur. Notre actuelle noblesse serait décadente. Sa cupidité est illustrée par les scandales Ghosn ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF