Les Anges déçus

Les Anges déçus

Des ailes d'ange bornent ce court roman de Catherine Locandro - le troisième après Clara la nuit 2004 et Soeurs 2005. Rilke en ouverture : « Tout ange est effrayant » Élégies de Duino ; Wim Wenders et Peter Handke en clôture : « Je sais maintenant ce que ne savent pas les anges » Les Ailes du désir . Déçus par la vie qui se charge d'entrecroiser leurs trois destins, les anges ici se prénomment Nathan, Gabriel et Angèle. Frère et soeur, Gabriel, tueur à gages psychanalysé, et Angèle, qui traîne sa solitude d'hôtel en hôtel, ne parviennent pas à communiquer. Nathan, « enfant gâté que la cruauté du monde avait rattrapé sans prévenir, sur le tard, le terrassant et le laissant irrémédiablement à terre », se débat avec son passé amoureux. Catherine Locandro, par ailleurs scénariste, joue avec tous ces stéréotypes et signe un roman désenchanté à la trame cinématographique, où l'on retrouve notamment l'ombre de J'ai enga ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes