Les affinités répulsives

Les affinités répulsives

Par l'anthropologue-écrivain Éric Chauvier, les amours contrariées d'une prolo et d'un intello qui ne parlent pas la même langue.

« Parler de toi, Laura, toi qui avais eu ta putain d'heure de gloire, toi la plus jolie fille du bled, et assister comme ça à ta... [...] À ta déchéance. Ça comportait quelque chose de vraiment excitant et de vraiment tragique que la grande ville, avec son anonymat, ne m'offrait pas. Mais ça, bien sûr, comment pourrais-je te le dire ? » Laura est une femme de 45 ans, mère célibataire marquée par une rupture amoureuse avec le fils d'un riche propriétaire de la petite ville où elle a grandi et qu'elle n'a jamais quittée. Elle est de ces Français invisibles jusqu'à ce qu'ils manifestent leur colère sur les ronds-points ; de ceux dont la peau s'est fait cuir à force de se frotter à l'exploitation en tous genres ; de ceux qui ne lésinent pas sur les cubis de rosé sur un parking de zone commerciale, insultant la classe dirigeante et s'apprêtant à brûler une usine avec leurs camarades. « Elle n'a que ça en tête, tout faire brûler. » Face à elle, Éric, le narrateur, derrière lequel l'écriva ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes