Leroy à la Piscine

Leroy à la Piscine

L a P i scine est un lieu magique. Les autoportraits d'Eugène Leroy sont parmi les plus fascinants qui aient été conçus au siècle dernier. Conclusion : vous avez jusqu'au 19 septembre, date de clôture de l'exposition des autoportraits de Leroy à la Piscine, pour passer par Roubaix... Ou lire le catalogue. Non seulement parce que Leroy est un grand peintre, mais encore parce que les autoportraits tiennent dans son ?uvre une place du même ordre que ceux de Rembrandt dans la sienne. Une sorte de nécessité, mais qui n'est pas une complaisance, qui ne doit rien à je ne sais quel narcissisme freudien, a conduit Leroy à se prendre sans cesse pour modèle. Encore que... Confidence de Leroy à propos de ces autoportraits : « Ce sont des têtes. L'autoportrait ne m'intéresse pas du tout. » Ce n'est pas un hasard si Éric de Chassey cite ces mots... Ils sont la plus pertinente introduction au désarroi que provoquent cette suite d'autoportraits peints, gravés ou dessinés. Aller d ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes