L'engeance de l'art

L'engeance de l'art

Artistes maudits, muses malheureuses et génies torturés sont de la partie dans cet élégant recueil de six nouvelles par l'auteur de Maîtresse et de Mary Reilly . Mais, si Valerie Martin se penche sur la mystique du créateur, c'est toujours par le filtre d'un double dégradé. Le peintre obsédé par le talent qu'il n'a pas, le petit professeur qui s'amourache d'une graine d'acteur, le romancier de pacotille qui enterre le chef-d'oeuvre qu'une autre a écrit. Ces pièces cruelles excellent dans la chute glaçante, le sale coup du destin, le tour d'écrou scellant ironiquement l'échec d'une existence. Autant de fables réflexives sur les petits compromis et les grands sacrifices qui s'imposent à chacun, au risque d'écorcher le mythe du génie romantique. « Un artiste doit vivre dans le monde réel », avance un personnage. Mais à quel prix ?

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon