Le vol de la mitre

Le vol de la mitre

« Nous voulons glorifier la guerre, seule hygiène du monde - le militarisme, le patriotisme, le geste destructeur des anarchistes, les belles idées qui tuent, et le mépris de la femme », écrivait Marinetti en 1908 dans le premier manifeste futuriste. C'est au prisme de cette profession de foi hystérique, somme toute pas si éloignée des délires de D'Annunzio, qu'il faut appréhender Le Monoplan du pape, « roman politique en vers libres » écrit directement en français. Ce texte, publié en 1912, n'avait jamais été réédité depuis.

La trame en est aussi simple que baroque : un pilote (Marinetti en personne), fils de l'Etna, cingle vers Rome, atterrit sur la place Saint-Pierre, s'empare du souverain pontife, l'attache à la carlingue de son appareil et part avec sa proie suspendue prêcher la guerre et l'éradication d'un passé toujours haïssable à travers les cieux de la péninsule. Avant de jeter le saint homme dans la mer : « Au revoir Sainteté, je brise enfin tes chaînes ! ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF