Le vert est dans le fruit

Le vert est dans le fruit

Protection et progrès étaient jusqu'ici jugés incompatibles, avec des conséquences incommensurables sur la plan écologique. Du point de vue européen, il y a là un carrefour fatidique.

À droite comme à gauche, le « progressisme » a, à la fin du siècle dernier, dévalué la notion de protection. Que diable ! Il faut prendre des risques ! Des risques économiques à droite pour créer de la richesse - mais, ainsi que le rappelait Bruno Latour dans son essai Où atterrir ?, ceux qui appellent à prendre un maximum de risques assurent leurs propres parachutes. Si la gauche a défendu la protection sociale, elle a pu avoir tendance à considérer les autres demandes de protection comme des conservatismes avançant masqués : Bon sang, soyez ouverts et sans frontières ! Par-delà les clivages, le progrès ne semblait devoir être que « global », sans quoi l'on devenait réactionnaire : Emmanuel Macron a bien réussi à se faire élire en se targuant de rassembler tous les « progressistes » face aux supposés conservatismes.

La protection de l'environnement en a fait les frais, incommensurables. L'opposition entre écologie et progrès est une vieille brève de comptoir. On co ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes