Le Triomphe de l'Amour

Le Triomphe de l'Amour

Cette édition du Triomphe de l'Amour est présentée, établie et annotée par Henri Coulet, coresponsable avec Michel Gilot de l'édition de la Pléiade, parue en 1993-1994, du Théâtre complet de Marivaux en deux volumes, et qui est en quelque sorte le Victor del Litto des études marivaudiennes. C'est dire si cette édition est particulièrement riche, avec un dossier comprenant notamment l'histoire des mises en scène de la pièce. Dans cette pièce créée par les Comédiens-Italiens en 1732 triomphe une fantaisie débridée. On retrouve le thème du travestissement, donc de métamorphose, que Michel Deguy, en citant Elias Canetti, opposait dans La Machine matrimoniale ou Marivaux Gallimard, 1981, repris en Tel Gallimard , aux anciennes lois matrimoniales. La princesse de Sparte Léonide se déguise en homme sous le nom de Phocion. Seulement elle n'est pas seule à changer de sexe, et Arlequin est le premier à découvrir la vérité. Le philosophe Hermoc ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé