Le tour des propriétaires

Le tour des propriétaires

Déployé en douze nouvelles par une fine Américaine, l'éventail des sentiments mêlés s'agite entre dépossession et propriété.

Le sentiment de propriété n'est pas qu'affaire de biens meubles et matériels, il s'étend à tout ce en quoi nous investissons nos sentiments : amis, amants, époux, pays... Tous ces gens, notions, objets qu'en nos têtes nous encadrons de clôtures et sur lesquels nous plantons de petits drapeaux signifiant « C'est à moi », voire « C'est moi ». Nous ne nous en rendons pas toujours compte. Jusqu'à ce que quelqu'un franchisse lesdites clôtures, piétine nos plates-bandes et nous fasse éprouver le sentiment cruel de la dépossession. C'est mon ami, et tu te permets de l'inviter ? C'est mon domaine de compétence, et tu oses une expertise ? Ou (variante au Nouveau Magazine littéraire), c'est mon auteur préféré, et c'est toi qui écris l'article sur son dernier livre ? Un jour ou l'autre, nous avons tous dû constater dans la douleur qu'un adjectif possessif ne valait pas pour titre de propriété.

Cette idée de propriété, sur laquelle se fondent les soci ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes