Le succès d'un « voyage en philosophie »

Le succès d'un « voyage en philosophie »

Avec son dernier livre, Richard David Precht, philosophe, romancier et journaliste allemand, a fait mouche. Son ouvrage au titre étrange Qui suis-je et si je suis combien ? qu'il explique dès la préface a atteint son ambition : rendre la philosophie accessible au plus grand nombre. Un million d'exemplaires plus tard, le livre arrive en France.

Votre livre mêle des références multiples, de la musique pop à la neurobiologie. Où situez-vous la philosophie ?

Richard David Precht. Lorsque j'étais étudiant, j'ai découvert la philosophie à l'université comme une discipline historique. Il s'agissait de lire des textes et de chercher à les comprendre sans nécessairement les articuler aux situations concrètes, à la dimension de la vie quotidienne, qui est à mes yeux fondamentale. J'ai donc cherché à déplacer l'orientation de mes concepts. La philosophie n'est pas pour moi une discipline parmi d'autres, à la fois parce que son étude est sans fin, et parce qu'elle ne peut pas se p ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes