Le Siècle de Freud. Une histoire sociale et culturelle de la psychanalyse

Le Siècle de Freud. Une histoire sociale et culturelle de la psychanalyse

Un siècle après son invention, l'historien américain Eli Zaretsky, professeur à la New School for Social Research de New York, inscrit la psychanalyse dans la longue durée de l'histoire contemporaine. L'intérêt de sa thèse tient à la description minutieuse et savante d'une situation paradoxale : après avoir joué à la fin du xixe siècle un rôle essentiel dans l'émancipation de l'individu à l'égard de la société et de la famille, notamment dans la Vienne patriarcale et dans l'Amérique puritaine du fordisme triomphant, elle serait récemment devenue la chambre d'écho des préjugés les plus communs, à la fois antiféministes et homophobes. Pour polémique et iconoclaste qu'elle soit, cette relecture de l'héritage freudien a le mérite de poser la question de l'avenir d'une des grandes passions de notre temps, dont les enjeux sont au moins autant médicaux que politiques.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé