Le roman de l'empire russe

Le roman de l'empire russe

L'historien Michel Heller a écrit avant de disparaître le roman d'une grande idée : l'empire russe. Ou comment l'effondrement de 1917 annonçait déjà l'éclatement final de l'URSS.

L'auteur du célèbre ouvrage sur L'Utopie au pouvoir , Michel Heller, a consacré les cinq dernières années de sa vie à remonter le temps, puisque, comme constate Alice au Pays des Merveilles, la mémoire ne fonctionne qu'à reculons. C'est la chute de l'empire russe sous sa toute dernière hypostase, l'empire soviétique, qui a donné le branle à ce nouveau labeur historien de Heller. La Russie peut-elle vivre d'une existence non impériale ? L'effondrement de 1991, qu'il voit dans la continuité de deux autres effondrements, celui de 1613 et celui de 1917, lui fournit un nouvel angle de vue. Cet expert en idéologie sait trop bien que les faits sont un arrangement ordonné par les grands mythes. Son ouvrage s'arrête en 1917 non parce que l'Utopie au pouvoir prend en somme le relais, mais bien parce que l'effondrement de 1991 était décidé dès 1917. En somme il se voit en moderne Gibbon, écrivant une « histoire de la naissance, de l'essor, de la grandeur et du déclin de l'em ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé