Le résident Kennedy

Le résident Kennedy

L'auteur de best-sellers sillonnait en avion la planète pour assister à des concerts aux quatre coins du monde. Covid oblige, le voilà réfugié dans sa superbe propriété du Maine. Qui a dit que l'argent ne faisait pas le bonheur ?

Ce qui préoccupe le plus Douglas Kennedy ces jours-ci, c'est la situation de ses amis artistes, surtout les musiciens. Avant de quitter New York, il est allé écouter l'un d'eux dans un club de jazz. Père de deux enfants et divorcé, l'ami vit de concerts et de leçons de musique. Pianiste, il n'a pas d'économies. Les clubs ont fermé, les élèves ont interrompu leurs cours. Ils sont au moins une douzaine, autour de Douglas Kennedy, à se retrouver sans revenu et sans filet. « Tous sont terriblement anxieux. » Les 8 et 10 mars, il est allé au théâtre à Broadway avec sa fille Amelia, 23 ans. Le 12 mars, le gouverneur Andrew Cuomo a fermé les théâtres. Il a vu Les Oiseaux, de Hitchcock, son dernier film en salle. Le 15, il a assisté à un concert au Village Vanguard. Le lendemain, le club a fermé. Les gens se ruaient vers les supermarchés, les restaurants baissaient le rideau, American Airlines annulait 75 % des vols. Soudain son monde se rétrécissait. « La vie peut présenter un ver ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes