Le Procès perdu de Thomas D.

Le Procès perdu de Thomas D.

Thomas D., écrivain, est chassé de Paris par sa femme Louise. Il décide de s'exiler en Amérique pour écrire au calme et choisit l'Etat du Vermont. Janet Lee Hooker, une journaliste du New York Times venue l'interviewer, est retrouvée étranglée avec un bas après avoir été violée avec un épi de maïs « comme Temple par Popeye » dans Sanctuaire de Faulkner. Thomas est le dernier témoin à l'avoir vue vivante. La situation se corse. Il se sent menacé, manipulé et c'est peu de le dire, par une district attorney délurée, coquine et rosse. De simple témoin, il risque de devenir bientôt le coupable idéal. « Tout écrivain s'asseyant devant sa table de travail devient un assassin. » Une nouvelle fuite s'impose s'il ne veut pas commettre un vrai meurtre. La réalité se dérobe, « le seul moyen de ne jamais mourir est d'entrer dans une fiction... » Sa femme Louise resurgit qui n'a jamais cessé de veiller sur lui.

Jean-Pierre Dufreige construit son roman co ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé