Le prince des botanistes

Le prince des botanistes

Nous n'irons pas jusqu'à remercier l'Inquisition, même si c'est pour la fuir qu'en l'an 1534 l'éminent médecin et botaniste portugais Garcia da Orta, physicien du roi, nouveau chrétien, c'est-à-dire ancien juif, a rallié Goa, capitale capiteuse de l'Inde portugaise où, pendant trente ans, il rassemblera le trésor qui porte le nom modeste de Colloque des simples et des drogues de l'Inde, traduit aujourd'hui en français.

Cette merveille où se trouvent répertoriées les plantes médicinales utilisées en Europe et les épices majeures, objets de tant de désirs, de voyages et de naufrages, plonge le lecteur dans l'âge d'or de l'aventure portugaise qui a produit, entre autres, si l'on ose dire, Vasco de Gama, et Cam?ns, le prince des navigateurs et le prince des poètes. Da Orta, prince des botanistes, est à Goa le protégé du gouverneur comme celui de l'amiral des Indes, mais aussi le médecin du roi du Deccan, Bahadur Châh ; il récolte les plantes et le savoir ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé