LE POTENTIEL ÉROTIQUE DE MA FEMME

LE POTENTIEL ÉROTIQUE DE MA FEMME

« Roman non autobiographique » spécifie le bandeau apposé sur ce livre : tout est dit ou presque. David F?nkinos joue une nouvelle fois du rire décalé qui caractérisait Inversion de l'idiotie : situations inédites et personnages excentriques qui vous entraînent dans de rocambolesques aventures. Inversion mettait ainsi en scène Conrad, simple d'esprit et neveu de c?ur de Milan Kundera tandis qu'Entre les oreilles retraçait le parcours d'un fils de tricoteuse entiché des gambettes d'un chauffeur de chauffeurs de taxi sic. Dans Le Potentiel érotique de ma femme, n'en déplaise aux amateurs d'autofiction, il n'est pas question de l'épouse de l'auteur mais des déboires du pauvre Hector, atteint de collectionnite aiguë. Tout, dans sa vie, est susceptible d'être cumulé, des boîtes de camembert aux badges de campagne électorale. Une obsession dévorante qui le conduit aux réunions de collectionneurs anonymes, et qui ne sera guérie que grâce à sa rencontre avec Brigitte, lors d'un voyage imagi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé